Un million de formations financées grâce au compte personnel de formation (CPF)




Mis en place le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) a trouvé son public.
Un million de bénéficiaires ont mobilisé leurs droits pour financer leurs projets de formation, ce qui équivaut concrètement à 25 millions d’heures de formation financées par le CPF.


Montée en puissance du CPF

Créé en remplacement du Droit individuel à la formation (DIF), le CPF a su trouver son public. 360 000 salariés et 640 000 demandeurs d’emploi ont utilisé leur CPF depuis 2015. Rien que depuis janvier 2017, 135 000 salariés ont validé un projet de formation CPF.
Contrairement au DIF qui finançait des formations courtes, le nombre d’heures moyen d’une formation CPF est quatre fois plus élevé. De plus, les formations CPF débouchent forcément sur un diplôme ou une certification.

Les formations financées par le CPF depuis 2015

Les salariés ont largement plébiscité des tests d’anglais (Toeic, Bulats…), de l’accompagnement VAE (validation des acquis de l’expérience), des certifications en sécurité et en informatique/bureautique.

Les demandeurs d’emploi ont, quant à eux, également choisi des formations en anglais, en bureautique et en sécurité. A cela s’ajoute des formations pour créer leur entreprise, le Caces R389, la formation initiale en transport de marchandise (Fimo). Enfin, CléA, socle de connaissances et de compétences professionnelles, arrive en 3e position des formations financées avec le CPF par les demandeurs d’emploi peu qualifiés.

Les partenaires sociaux à l’écoute des besoins des bénéficiaires

Les partenaires sociaux, à l’origine du compte personnel de formation, un droit attaché à la personne, restent en alerte dans un souci d’amélioration constante. Aussi, le rapport du Cnefop, riche en observations et en recommandations, est une opportunité de réorientation et d’ajustement.