Le bureau du Cnefop propose une méthodologie pour la rédaction d’un rapport sur les démarches qualité en formation




Le bureau du Cnefop [1], réuni le 12 septembre, a étudié une méthodologie concernant l’élaboration d’un rapport sur la « qualité » par le Cnefop. Ce dernier a en effet la responsabilité de faire connaître et promouvoir le cadre national de la qualité dans l’enseignement et la formation professionnelle. À ce titre, il a retenu dans son programme de travail du dernier trimestre 2017 la rédaction de son premier rapport « faisant la synthèse des démarches de qualité menées dans le champ de la formation professionnelle, en liaison avec les financeurs ».


Évolution des pratiques

Dans cette perspective, la note de méthodologie du bureau du Cnefop précise que le rapport s’efforcera de réaliser une analyse de la dynamique impulsée notamment par le décret qualité entré en vigueur au 1er janvier 2017. Celui-ci a en effet suscité « une évolution importante des pratiques chez les financeurs-acheteurs investis de responsabilités supplémentaires quant à la qualité des actions de formation qu’ils financent ». Dans son rapport, le Cnefop veillera donc à observer l’effet de cette dynamique « en cascade » sur l’ensemble des acteurs de la chaîne décisionnelle d’un processus formatif (financeurs, acheteurs, prescripteurs/professionnels de l’orientation, concepteurs des systèmes d’information et référentiels de certification ; autorités productrices de certifications/labels qualité, prestataires de formation).

Améliorer la visibilité

Par ailleurs, le Cnefop tendra également « à valoriser les autres démarches qualité qui contribuent et confortent la “ chaîne de la qualité ” pour en améliorer la visibilité et la connaissance collective ». Ces démarches pourront servir de sources d’inspiration dans la perspective de préconisations pour une nouvelle étape de la politique qualité. Le rapport visera aussi, dans une logique plus prospective, « à instruire des scénarii d’évolution qui pourront embarquer plusieurs dimensions de l’architecture générale (cadre légal et réglementaire ; formes de gouvernance, circuits de décision et champ d’intervention des acteurs ; contenu des indicateurs et critères mobilisés pour appréhender la qualité de la formation) ».

Calendrier

Un plan détaillé du rapport sera présenté au bureau du Cnefop du mois de novembre. Une première version du projet de rapport sera présentée à la commission qualité et au bureau le mardi 9 janvier 2018. Un rapport finalisé sera présenté au plus tard début mars 2018.


Centre Inffo, Philippe Grandin

Notes

[1Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles.