Le Fongecif Île-de-France lance une campagne de notoriété sur le mode « parler direct »




Conscient que le jargon technique propre à la formation nuit à son attractivité, le Fongecif Île-de-France démarre cette semaine une campagne de communication qui entend « casser les codes, parler vrai, parler direct et parler au cœur ». Dixit Laurent Nahon, directeur général du Fongecif Île-de-France. Explications.


« Soyez heureux de partir travailler tous les matins ! », « Soyez à l’aise quand on vous parle de votre carrière ! », « Regardez la formation comme un moyen de grandir ! ». Pendant quatre semaines, les Franciliens vont croiser ces messages, assortis d’une promesse tout aussi exclamative : « Formez-vous ! Ça change la vie ! » En guise de signature, une adresse de site web et un logo, ceux du Fongecif Île-de-France, qui suggèrent que le mode d’emploi de cet alléchant programme attend celui qui se rendra sur le site de l’annonceur.

Élargir le public

Pour qui n’y prête pas garde, il n’y a là qu’une séduisante accroche ; pour le monde paritaire, se manifeste tout de même une petite révolution : il est désormais possible de parler de formation sans évoquer d’emblée les dispositifs, du Cif [1] au CPF [2] en passant par le CEP [3]. Votée à l’unanimité par le conseil d’administration du Fongecif Île-de-France, la campagne se veut ainsi résolument « différenciante, pour être entendue et comprise », insiste Laurent Nahon. D’où des messages conçus pour en appeler à l’émotion, registre destiné « à susciter l’intérêt et à interpeller » le grand public, cible de l’opération. Objectif ? « Valoriser le Fongecif Île-de-France et créer plus de proximité avec ses publics dans le but d’augmenter le nombre d’actifs bénéficiaires du conseil en évolution professionnelle (CEP), de créer du flux sur le site internet et de rappeler qu’il est référent en matière de financement de la formation auprès des salariés ». Et l’organisme ne s’en cache pas, il s’agit aussi, « dans un contexte où l’État s’apprête à réformer en profondeur le système de formation professionnelle, [de réaffirmer] son positionnement d’acteur central de l’employabilité et de la sécurisation des parcours ».

Multicanal

Visible sur le web, les réseaux sociaux, la presse et par affichage numérique, la campagne se veut résolument multicanale : Twitter, Facebook, Linkedin et YouTube sont investis pendant quatre semaines, 20 Minutes et Direct Matin [4] publieront les visuels du 18 au 22 septembre, quand des affiches digitales seront, elles, visibles pendant une semaine sur 285 écrans de stations de métro et du RER A, avec une présence renforcée sur 46 écrans de la gare Saint-Lazare.


Nicolas Deguerry, Centre Inffo

Notes

[1Congé individuel de formation.

[2Compte personnel de formation.

[3Conseil en évolution professionnelle.

[4Titres de presse gratuite.