Annonces de Muriel Pénicaud : La CPME salue le renforcement de la mutualisation entre grandes et petites entreprises




La Confédération des petites et moyennes entreprises (Cpme) se montre globalement satisfaite des annonces gouvernementales du 5 mars (voir notre article). Elle apprécie particulièrement le renforcement de la mutualisation du financement de la formation entres grandes et petites entreprises, tout en soulignant quelques points de vigilance.


Du discours de la ministre du Travail, la Cpme veut d’abord retenir ce qui lui paraît positif : une meilleure articulation entre les besoins des individus, des entreprises et des territoires [qui] permettra de mieux anticiper les grandes mutations à venir ; l’encouragement à la co-construction des projets professionnels entre salariés et entreprises grâce au compte personnel de formation (CPF) et, « élément essentiel » pour l’organisation patronale, le renforcement de la mutualisation entre grandes et petites entreprises.

Vigilance…

Au-delà de cet accord sur les grands principes de la réforme, la Cpme appelle à la vigilance sur la mise en œuvre. D’abord et notamment sur les « opérateurs de compétences » [ndr : nouvelle dénomination des Opca], qui ne doivent pas déboucher sur une « usine à gaz avec l’Urssaf d’un côté et les acteurs de la formation de l’autre » ; deuxièmement, si la Cpme admet les arguments de la ministre en faveur d’une monétisation du CPF pour les salariés, elle estime « souhaitable que l’on donne de la même façon à chaque employeur les moyens de connaître précisément ses capacités financières et les offres existantes pour former ses salariés » ; enfin, la Cpme appelle au « respect des prérogatives des partenaires sociaux » dans le cadre des chantiers de simplification de la gouvernance et de l’amélioration de la qualité. Et prévient : « à défaut, le risque est bien réel de passer d’un système certes complexe à un dispositif technocratique, éloigné de la réalité du monde de l’entreprise. »

  • Confédération des petites et moyennes entreprises (Cpme) : www.cpme.fr/

Nicolas Deguerry, Centre Inffo