Cinq Opca lancent un cours en ligne pour accompagner la transformation digitale de leurs TPE-PME adhérentes




Pour mieux accompagner la transformation digitale de leurs adhérents, cinq Opca se sont réunis à l’initiative de la Direccte Ile-de-France. Le résultat ? Une formation en ligne co-conçue avec le Cnam et l’université Jean-Moulin - Lyon 3.


C’est l’exemple même du partenariat où l’État joue son rôle d’impulsion et les partenaires sociaux déploient leur expertise : mis autour de la table dès 2016 par Hedi Kouati, chargé de mission au service Mutations de l’emploi et des compétences à la Direccte Ile-de-France, un collectif d’Opca a développé une formation inter-Opca pour accompagner la digitalisation des TPE-PME. Ceci, avec le concours du Cnam et de l’université Jean-Moulin - Lyon 3, retenus dans le cadre d’un appel à projets interne à France université numérique (Fun) pour concevoir, produire et animer le dispositif.

Objectif digitalisation

Déployée sous la forme d’un Spoc (Small Private Online Course ou cours en ligne collaboratif en accès réservé), la formation, baptisée « TPE-PME : le numérique c’est tout de suite ! », poursuit trois objectifs : permettre aux adhérents des Opca partenaires d’intégrer le numérique dans l’écosystème de leur TPE-PME ; transformer l’organisation de sa TPE-PME avec le numérique ; piloter un projet numérique dans sa filière professionnelle.

Tous concernés

Pour justifier l’intérêt de la démarche, Nathalie Even-Quesney, responsable développement et qualité de la formation au Fafih, souligne fortement la nécessité d’accompagner la transition digitale des entreprises. « Seuls 30 % de nos adhérents restaurateurs sont connectés, assure-t-elle : leur absence peut limiter leur développement. » Et d’insister : « toutes les entreprises sont concernées, quelle que soit leur taille et aussi bien celles qui démarrent leur transition que celles qui ont besoin d’aller plus loin.  »

« Grâce au projet, commente Marc Picquette, directeur général d’Opcabaia, nous avons pu innover en matière de coopération, chacun des acteurs apportant sa spécificité. » De fait, il en résulte une formation de quatre semaines, partagée à parts égales entre un tronc commun permettant d’aborder les fondamentaux de la mutation numérique et un tronc spécifique répondant aux particularités sectorielles.

Coopération indispensable

Directrice du développement et des partenariats d’Unifaf, Nathalie Juran-Devos n’en fait pas mystère, c’est aussi cette mutualisation qui a permis de « partager les coûts de développement » de ce dispositif cofinancé par la Direccte Île-de-France et les Opca. Hedi Kouati en est lui aussi convaincu, « ces logiques de coopération et de collaboration sont désormais indispensables ». Et alors qu’il invite en conclusion les Opca qui ne seraient pas montés dans le premier train à ne pas rater les prochaines occasions, il n’hésite pas à prédire « l’échec assuré » pour les branches qui seraient tentées de travailler en solo.

Une première session de la formation « TPE-PME : le numérique c’est tout de suite ! » démarrera en mars 2018 à destination des conseillers des Opca , suivie les 7 mai et 11 juin de deux sessions à destination des entreprises.

Les cinq Opca du projet TPE-PME : le numérique c’est tout de suite !

  • Fafih – Hôtellerie, restauration, loisirs et activités du tourisme.
  • Opcabaia - Banques, sociétés et mutuelles d’assurance, agents généraux d’assurance et des sociétés d’assistance.
  • Opcalim - Industrie alimentaire, coopération agricole et alimentation en détail.
  • Unifaf - Sanitaire, social et médico-social, privé à but non lucratif.
  • Uniformation - Économie sociale, habitat social et protection sociale.