La CFE-CGC signe l’accord national interprofessionnel sur la formation professionnelle




Lors de son comité directeur du 5 mars, la CFE-CGC a décidé à une large majorité de signer l’accord national interprofessionnel sur la formation professionnelle, a annoncé la confédération dans un communiqué diffusé mardi 6 mars.


Prise en compte

La CFE-CGC affirme avoir « porté beaucoup d’éléments dans cette négociation  », dont « la plupart  » auraient été « pris en compte  ».

Lundi 5 mars, la ministre du Travail a annoncé un vaste plan de transformation du système de formation professionnelle, qui reprend partiellement l’ANI et ajoute de nouvelles dispositions.

Rencontre

Pour la confédération des cadres, « l’annonce de la ministre du 5 mars 2018 modifie la gouvernance et la gestion financière prévues dans l’accord national interprofessionnel  ». Après sa signature, la CFE-CGC « appelle les autres partenaires sociaux signataires à une rencontre dès cette semaine pour analyser ensemble les conséquences de l’annonce faite ce jour sur l’accord qui vient d’être signé ».


David Garcia, Centre Inffo