Le certificat CléA Numérique prend forme




L’acte de naissance du certificat Cléa Numérique est paru. Un décret publié au Journal officiel du 11 septembre officialise la création de ce dispositif destiné à valider l’acquisition de connaissances et compétences relatives aux usages fondamentaux du numérique en situation professionnelle. CléA Numérique couvre l’acquisition et l’exploitation de l’information, la prise en compte des principes de la sécurité numérique et la gestion collaborative des projets, précise le décret.


Fruit du travail mené par les partenaires sociaux au sein du Copanef [1] en lien avec la DGEFP [2], ce nouvel outil est rattaché, en tant que « module complémentaire », au certificat CléA lancé en janvier 2016. Mais il fait l’objet d’une certification distincte qui peut donc être obtenue indépendamment de CléA qui, lui, valide les connaissances et compétences professionnelles fondamentales. Le décret étant paru, une demande de recensement à l’inventaire va maintenant être déposée par le Copanef auprès de la CNCP [3].

Déploiement en 2019

Sur le terrain, le déploiement du certificat CléA Numérique va se faire en plusieurs étapes. « Dans les prochains semaines, certains organismes habilités CléA vont commencer, à titre expérimental, à construire des parcours et le déploiement grandeur nature se fera en 2019 », indique Philippe Debruyne, président du Copanef. En tant que module de CléA, ce nouveau dispositif sera éligible au compte personnel de formation (CPF).

L’officialisation de CléA Numérique intervient alors que se déroulent la 5ème édition des « Journées nationales d’action contre l’illettrisme », qui visent aussi à sensibiliser et à agir face au problème d’illectronisme, c’est-à-dire, de manque de compétences numériques. « CléA Numérique est un outil qui peut faire sens en matière de lutte contre l’illectronisme », souligne Philippe Debruyne.


Estelle Durand, Centre Inffo

Notes

[1Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation.

[2Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle.

[3Commission nationale de la certification professionnelle.