Le Fafiec lance sa plateforme d’évaluation et de certification des compétences professionnelles




« Une autre façon de passer ses certifications professionnelles », c’est ce que propose la plateforme FafieCertif, que vient tout juste de créer le Fafiec, l’Opca de l’ingénierie, du numérique, des études et conseils et des métiers de l’événement. Présentation.


À la fois catalogue de certifications et plateforme 100 % digitale pour évaluer et certifier ses compétences, FafieCertif propose d’évaluer en 2 heures maximum les compétences professionnelles des salariés des secteurs de l’ingénierie, du numérique, des études et conseils ou des métiers de l’événement. Disponible sur tout support numérique connecté à Internet, l’outil est accessible à l’initiative du salarié ou sur invitation de l’employeur. L’objectif ? Se positionner par rapport aux compétences attendues dans l’entreprise ou sur le marché du travail.

Du bloc au parcours

Après avoir répondu à une série de questions visant à reproduire des situations comparables à celles rencontrées dans l’environnement professionnel, l’utilisateur voit s’afficher instantanément les résultats et bénéficie d’un rapport complet. L’Opca précise que ses « certifications ont été pensées pour s’intégrer à des parcours certifiants », avec « l’objectif est d’aller au-delà de la simple compétence pour certifier un ensemble cohérent d’expertises ». Pour Marie Drancourt, responsable du pôle gestion des compétences et des talents au sein du cabinet de conseil Artelia, c’est « la combinaison de certifications, de blocs de certifications et de parcours beaucoup plus complets, [qui] permet de répondre aux besoins de nombreux collaborateurs », des juniors aux experts. Elle le souligne, le choix d’une plateforme 100 % digitale répondait au « souhait d’avoir une évaluation objective et incontestable ».

Management de projets

La première thématique disponible dans FafieCertif est le management de projets. Le candidat peut non seulement obtenir en ligne une ou plusieurs des sept certifications identifiées par la branche, mais aussi valider un ou plusieurs des cinq parcours certifiants définis autour de ce thème. Expérimentateur du module de gestion de projets, Nathan Bengio, consultant Lean & Stratégie, évoque une « expérience simple et ludique », qui lui a permis d’apprendre qu’il disposait d’une « super expérience terrain ». Membre du comité de pilotage FafieCertif, Philippe Gebarowski (CFDT-F3C), souligne que le parcours certifiant permet aussi bien d’évaluer les compétences de base que les plus hauts niveaux de compétences.

En matière de financement, le Fafiec indique, pour les entreprises adhérentes, recourir aux fonds mutualisés pour prendre en charge l’intégralité des coûts [1]. Pour les salariés autonomes, c’est le compte personnel de formation qui est mobilisé. « Si le salarié n’obtient pas sa certification, une seconde tentative est possible », précise le Fafiec.


Nicolas Deguerry, Centre Inffo

Notes

[1Hors salaires et frais.