Mut’OF, un dispositif qui a accompagné avec succès les organismes de formation après la réforme de 2014 (Agefos)




En 2015, l’Opca interprofessionnel Agefos PME lançait Mut’OF, un dispositif d’accompagnement des organismes de formation en Bourgogne-Franche-Comté. L’objectif premier : aider ces organismes à appréhender la réforme de la formation professionnelle lancée en mars 2014. Puis, en 2017, Mut’OF a migré vers des formations aux nouvelles normes de qualité et aux exigences de digitalisation.


En un peu plus de trois ans, 103 organismes ont profité de ce programme, envoyant pas moins de 237 individus participer à 37 sessions de formations. « Un vrai succès  », a observé Nadine Berthaut, responsable emploi et projet chez Agefos PME Bourgogne Franche-Comté. Ce mercredi 13 juin à Dijon, sur le campus universitaire, l’Opca avait invité ses adhérents afin de dresser le bilan de Mut’OF. « En moyenne, 91 % des stagiaires se sont dit satisfaits des formations délivrées », a relevé Nadine Berthaut.

14 modules au total

Parmi les huit modules proposés dans la première phase, les stagiaires ont pu notamment « comprendre la réforme », découvrir des « innovations pédagogiques », « l’approche par compétences » ou encore le « travail collaboratif ». Durant la deuxième phase, dédiée à la qualité et à la digitalisation, les six modules portaient sur les « nouvelles exigences sur la qualité de la formation », sur l’« individualisation des parcours de formation », ou encore sur la « digitalisation de l’activité de l’organisme de formation ». En moyenne, les stagiaires ont suivi 1,5 module, mais certains en ont parfois enchaîné 10, grâce à la mise en place de parcours de formation.

Information, échanges et co-financement

Selon les participants, ce programme a constitué une « vraie source d’information » sur la réforme, mais a également servi de vecteur d’échanges entre organismes de formation. Autre avantage relevé : le co-financement ; 70 % des frais pédagogiques des formations de Mut’OF étaient pris en charge par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, la région et Agefos PME.

Un micro-climat

Ce succès apparaît cependant comme un « micro-climat » en Bourgogne-Franche-Comté, a remarqué Olivia Da Silva, représentante du siège national de l’Agefos : « Les résultats de dispositifs semblables ne sont pas aussi satisfaisants sur le reste du territoire », a-t-elle constaté.

Si Mut’OF a pris fin début 2018, les organismes de formation sont dans l’attente d’un dispositif semblable pour la nouvelle réforme, inscrite dans le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », en examen au Parlement. « Nous y réfléchissons  », a assuré lAgefos PME, qui proposera des réunions d’information dès la rentrée. En parallèle, l’Opca a d’ores et déjà lancé SmartPME, un programme d’accompagnement des organismes de formation à la digitalisation de leur activité.


Camille Jourdan, Centre Inffo