Accueil > Les Coparef > Auvergne Rhône-Alpes > Actualités

Le Coparef Auvergne-Rhône-Alpes contribue à l’ouverture d’un Centre du Service Militaire Volontaire à Ambérieu-en-Bugey dans l’Ain



En janvier 2017, le Coparef Auvergne-Rhône-Alpes a été sollicité par la Direction de la formation du Service Militaire Volontaire (SMV) afin d’apporter son appui au déploiement d’une expérimentation dans le cadre de l’ouverture d’un centre de Service Militaire Volontaire à Ambérieu-en-Bugey.


Le Coparef Auvergne-Rhône-Alpes a immédiatement répondu présent, considérant que le SMV vise à améliorer l’insertion professionnelle de jeunes qui rencontrent des difficultés professionnelles et/ou sociales et à répondre aux besoins de secteurs d’activité de ce territoire qui rencontrent, de façon récurrente, des difficultés à recruter sur leurs métiers faute de candidats qualifiés disposant des compétences requises.

Le SMV, une innovation pédagogique

Innovante sur le plan pédagogique, cette expérimentation l’est aussi dans sa dimension partenariale. En effet, elle s’appuie sur la collaboration de nombreux acteurs parmi lesquels, les organisations professionnelles, leur OPCA, des opérateurs du Conseil en Evolution professionnelle, le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes et le Ministère de la Défense.

Ainsi, les représentants du SMV et le Coparef Auvergne-Rhône-Alpes ont réuni, à plusieurs reprises en 2017, des représentants de branches et OPCA volontaires, des représentants de Missions locales, de Pôle emploi et des représentants du Conseil Régional.

Cibler les métiers qui recrutent

Ces réunions de concertation ont permis de cibler des métiers qui recrutent sur ce bassin d’emploi et les formations associées qui seront proposées à 100 jeunes recrutés par le SMV sur deux promotions successives. Elles ont aussi permis de définir les modalités de prise en charge financière de la formation professionnelle.

A l’automne dernier, le Coparef Auvergne – Rhône- Alpes a émis un avis favorable à l’unanimité, sur la liste des métiers et des formations associées, ainsi que sur les volumes présentés par les OPCA, dans le cadre d’un appel à projet « Expérimentation Territoriale » du FPSPP.

Quelles perspectives pour 2018 ?

Le 01 mars 2018, le Lieutenant-Colonel FROMION, chef du Centre SMV, a réuni les parties prenantes pour faire état des 47 premières incorporations qui ont eu lieu le 29 janvier dernier.
La seconde incorporation prévue pour fin mars comprendra également une cinquantaine de volontaires.
L’objectif de cette réunion était également de faire le point sur les perspectives pour les années à venir, de cette expérimentation qui devrait se pérenniser.