La formation des acteurs du développement social et urbain

Fiche signalétique


Résumé :
Ce numéro, structuré en trois parties, regroupe une vingtaine de contributions sur le thème. La première concerne l'accompagnement des personnes dans l'exercice de leur fonction ou métier. Elle concerne, également, l'adaptation des métiers existants, et notamment ceux du contact et de la proximité. La deuxième partie regroupe une série de textes sur la place de la formation comme levier de dynamiques partenariales. La troisième partie tente, selon les coordonnateurs de ce numéro, de dépasser les expériences pour poser des questions de fond. Par exemple, toujours selon les auteurs, à l'issue de la formation, on se heurte à des modes de fonctionnement à des attitudes qui peuvent minimiser les impacts. Au-delà de la question de la localisation, "travailler en banlieue" pose la question d'une nouvelle organisation du travail liée à une nouvelle mise en forme des relations sociales. Par ailleurs, ce numéro est traversé par un questionnement majeur : pourquoi la formation représente-t-elle un tel enjeu, et quelles finalités lui assigne-t-on ? Ce numéro ne recense pas tous les types de formation, mais essaie de dégager des tendances. Il s'est penché sur quelques expériences de formation (hors formations initiales) menées en région Rhône-Alpes. L'objectif est de mieux cerner les attentes des acteurs, les apports des formations proposées et leur architecture (méthodologie, contenus, publics) pour en dégager des éléments d'ingénierie, et de préciser différentes notions utilisées, par exemple : qualification, compétence, professionnalisation.