Ségrégation urbaine et intégration sociale

Fiche signalétique

Accès au texte integral


Résumé :
Le rapport étudie le phénomène de ségrégation urbaine, obstacle à l'intégration sociale dans de nombreux domaines tels que le travail, l'école, le logement et les équipements collectifs. Les auteurs reviennent en ce sens sur les mécanismes qui alimentent le processus de divergence urbaine. La stratification de l'espace reproduit la stratification sociale, mais elle se transforme en ségrégation urbaine sous l'effet du chômage de masse persistant et agit comme un multiplicateur d'hystérésis (un phénomène peut persister alors même que ses causes ont disparu). L'existence de comportements discriminatoires à l'encontre des populations immigrées ou supposées telles, surreprésentées dans les quartiers défavorisés, aggrave par ailleurs les obstacles à leur intégration sociale. Le rapport conclut à la nécessité de relancer la mobilité sociale et de mettre un oeuvre une égalité plus exigeante que l'égalité formelle dans la conduite des politiques publiques. Ses propositions sont regroupées en trois axes de travail : assurer la connexion sociale, notamment en réduisant la distance physique et sociale à l'emploi, développer des stratégies de cohésion urbaine au niveau de l'ensemble de l'agglomération, lutter beaucoup plus vigoureusement contre les discriminations de toute nature.