Horlogerie : commerce de gros, pièces détachées, accessoires et outillage

CQP Horloger rhabilleur

  • Objectifs généraux

    Pallier aux difficultés de recrutement d’un personnel hautement qualifié.

  • Accessibilité
    Formation Initiale Contrat d'apprentissage Formation continue Contrat de professionnalisation VAE Demande individuelle Unités capitalisables
    Non renseigné Non renseigné Oui Oui Oui Non renseigné Non renseigné
  • Commentaires publics, pré-requis

    • Jeunes sous contrat de professionnalisation, en CDI ou à durée déterminée de 24 mois ;
    • Salariés en congé individuel de formation ;
    • Salariés de l’entreprise au titre de la validation des acquis professionnels, ayant travaillé dans un atelier d’horlogerie depuis au moins 3 ans (en continu ou non, à temps plein), sans limite d’âge.
    • Demandeurs d’emploi en reconversion. Il est dans ce cas nécessaire que ces personnes bénéficient pendant toute la durée de la formation, d’une source de revenus leur permettant de suivre la formation.

      La sélection du public, et le recrutement pour les jeunes en contrat de professionnalisation et des demandeurs d’emploi sont réalisés par le dispensateur de formation, en fonction de son règlement interne qui aura été préalablement présenté à la CPNEFP de la branche.

      La sélection se fera sur la base d’un entretien de motivation et sur un test technique d’évaluation, le métier nécessitant patience, rigueur et grande minutie.
  • Débouchés

    Réparer les montres mécaniques simples ; les montres à quartz analogiques, numériques et à double affichage ; les montres mécaniques à remontage automatique ; les chronographes, mécaniques et à quartz, de différentes technologies existant sur le marché, et plus largement, les montres à complications ; les réveils et horloges, ainsi que leur cabinet, en respectant le style, la conception et les techniques mises en oeuvre pour la fabrication dudit appareil horaire.

    Polir et assurer la mise en boîte de montres à complications en effectuant et contrôlant l’étanchéité dans les règles de l’art.

    Assurer le suivi de l’objet en réparation, en respectant les modalités propres à l’entreprise (réception du client, rédaction de la fiche SAV, élaboration du devis et son explicitation au client, gestion du stock et des commandes de pièces détachées, facturation ...).

    Ces tâches sont effectuées en connaissance des risques pour la santé et la sécurité qu’implique leur réalisation, et dans le respect des règles permettant d’atténuer ou de supprimer ces risques.

  • Financements

    Région Bretagne + participation du stagiaire.

  • Organismes de formations

    Ecole de Haute horlogerie de Fougères (35).

  • Contenu de la formation

    Théorie et pratique.

  • Durée de la formation

    3000 heures dont 2725 en atelier.