Travaux publics (Tome III : ETAM)

CQP Monteur de lignes caténaires

    Accessibilité
    Formation Initiale Contrat d'apprentissage Formation continue Contrat de professionnalisation VAE Demande individuelle Unités capitalisables
    Non Non renseigné Non renseigné Oui Oui Non renseigné Non
  • Commentaires publics, pré-requis

    Le candidat devra justifier d’une autorisation de conduite d’une Plate-forme Elévatrice Mobile de Personnel (PEMP) ainsi que d’une habilitation électrique de niveau 1 (*).

    Le candidat devra également être SST (Sauveteur Secouriste du Travail) et justifier d’une formation à l’utilisation des EPI et au travail en hauteur.

    (*) Le cas échéant, le candidat au CQP devra produire d’une attestation de formation à l’habilitation électrique niveau 1 datant de moins de 3 ans et d’une attestation de formation à la conduite de Plate-forme Elévatrice Mobile de personnel ; PEMP selon CACES R 386 datant de moins de 5 ans.

  • Débouchés

    Le monteur de lignes caténaires participe à l’aide d’outillage et/ou de moyens mécanisés, au sein d’une équipe, à la réalisation des travaux d’installations de caténaires pour les réseaux ferrés et de lignes aériennes de contact pour les tramways et trolleybus. Il reçoit, applique et met en oeuvre les instructions et procédures de l’entreprise. Il procède à l’autocontrôle de son travail et sait en rendre compte.

    En matière de prévention, il applique les consignes de sécurité liées aux conditions d’exercice de son emploi : travail en hauteur, à proximité d’installations à risques électriques, en présence de circulation de trains. Sur des chantiers linéaires et mobiles, il réalise, à partir d’instructions précises :


    • la mise en place des supports de lignes caténaires avec leurs accessoires : consoles, appareils tendeurs, ancrages, etc. ;
    • le déroulage des différents câbles sur ces supports ;
    • le pendulage entre les câbles porteurs et les fils de contact ;
    • le réglage final de la caténaire par rapport à la voie ferrée ;
    • le montage des appareils d’interruption et les connexions électriques entre les différents éléments de la caténaire ;
    • la mise en place des protections au droit des ouvrages d’art surplombant la voie ferrée ;
    • la réalisation des travaux de remaniement et d’entretien sur les lignes existantes.